1867-1870, la naissance du Nouvel Empire Aztèque.

Où l’on apprend comment une institution du XVIe siècle peut être tout à fait adaptée à un état moderne.

Quelques jours avant sa capture, Maximilien a reçu la visite des derniers policiers français survivants. Ils avaient pour ordre de mettre Maximilien au courant, seulement s’ils venaient à bout de leur mission : trouver le descendant du dernier empereur Aztèque encore en vie. Après de nombreuses péripéties, ils l’ont retrouvé à Mexico. Celui-ci était une sorte de vagabond qui avait voyagé à travers le monde. Il connaissait parfaitement l’histoire de son peuple mais connaissait aussi la société de la vapeur occidentale. Après un exposé et l’assurance du soutient personnel de Napoléon III, Moctezuma accepte de reprendre le pouvoir de son aïeul.

Sur le point de mourir, Maximilien, par bravade contre ses adversaires, n’a pu s’empêcher de vendre la mèche. Relayée par la presse et le bouche à oreille, en moins d’un mois tout le pays est au courant malgré les efforts des juaristes pour nier, désinformer ou empêcher la diffusion de l’information. Un mouvement populaire se met en place dès que Moctezuma III se met en marche vers Mexico. Les Indiens du pays tout entier se soulèvent contre leurs maîtres et/ ou partent rejoindre le Tlatoani (l’empereur). Les premiers combats ont lieu entre les juaristes et les indiens qui se soldent par des massacrent des Indiens. Mais dès que les restes du corps expéditionnaires français vient soutenir le peuple, la machine se renverse. Il faudra trois ans aux Indiens pour regagner totalement le pouvoir. La dernière bataille de cette guerre sera la bataille de Tlaxcala en avril 1870. Juarez réussira à fuir et sera accueilli par les Etats-Unis.

Au final cette guerre fera presque 300 000 morts chez les Indiens et près de la moitié des soldats du corps expéditionnaire. C’est finalement le vendredi 30 juin 1870 (le jour de la Noche Triste !), que l’empereur monte finalement sur le trône de ces ancêtres. Il met fin à la « République » mexicaine et instaure le nouvel empire Aztèque. Il rétablit l’ancienne organisation sociale. Les Blancs et les Métis peuvent rester mais ils doivent prêter serment de respecter le nouvel empire. Moctezuma proclame l’acte de pardon général sauf pour ses ennemis directs et ceux qui ont abusés du peuple indien depuis des siècles. Le premier geste du nouvel empereur est d’inviter dans son conseil un émissaire de Napoléon III.

GIF - 47.5 ko
Charles et ses nouveaux amis

Cet homme est un représentant de Napoléon pas de la France. En effet, Moctezuma considère l’Empereur des Français comme son allié mais pas son pays. Napoléon a donc envoyé une personne : un automate du nom de « Charles ». Il siège au Tlacocan (conseil) de Moctezuma.

Le principal défi de l’empereur Moctezuma III est de réaliser la synthèse entre la tradition aztèque et la modernité. Il compte sur l’aide de Napoléon III pour la réaliser.

< Article précédent Article suivant >
.
1867 -
1870
Lancer la recherche
Le Blog-Notes.
Aucune note du blog n'est liée à cet article.
Dernière note publiée :
Erebus ou Terror enfin retrouvé ?
par Caracalla

Le gouvernement canadien l’a annoncé : l’un des navires de l’expédition Franklin aurait été retrouvé.

Lire la suite.

La blogosphère :
Bruno Faidutti’s Blog
(21/06/2017)
« Une Vie de Roi A King’s Life »

Du bruit derrière le paravent
(21/06/2017)
« Faire genre part 1 : s'outiller pour l'essentiel »

Mondes en chantier
(13/06/2017)
« Cyberpunk encore reloaded ? »

ReS Futurae — Recherches sur la SF
(01/06/2017)
« Altérité et étrangeté dans le récit bref de science-fiction – Journée d’études 8 juin 2017 »

Places to Go, People to Be
(31/05/2017)
« Ebook 19 : L'avis des pros »

Les pensées de Cuchu
(23/04/2017)
« Ode aux celtes »

Blog à part : troisième époque
(21/04/2017)
« Voter peste ou voter choléra? »

À contre-courants - LOVD
(20/07/2014)
« Druide, d'Olivier Peru »

Le Blog des MJs
(20/04/2014)
« Les accessoires c'est essentiel - article issu de la dernière mise à jour PTGPTB »